Une prise en charge pointue et précise 

Ou comment mettre des stats dans votre raisonnement clinique !

Face à un patient, l’idéal est de savoir quel est le meilleur test disponible dans la littérature pour confirmer ou infirmer votre hypothèse.

Pour cela, rien de mieux que les ratios de vraisemblance positifs et négatifs (Rv+ et Rv-).
Ils sont issus de formules utilisant les valeurs de spécificité et de sensibilité et sont compris entre 0 et l’infini. Ils permettent d’évaluer la probabilité que votre patient ait la maladie ou non !
Lors de l’entretien, le praticien identifie un schéma de pathologie et cela le pousse à réaliser un ou plusieurs tests. Le test, par son résultat, doit servir à conforter ou infirmer l’hypothèse initiale; et c’est exactement ce que font les ratios de Rv.

Un autre aspect important pour un test c’est sa fiabilité !
Pour savoir cela, on peut utiliser le coefficient de Kappa ou le coefficient de corrélation interclasse (cci). Grâce à ces coefficients, on peut évaluer la stabilité d’un résultat de test et sa reproductibilité lorsque les conditions d’examens changent par exemple.

En savoir plus sur les stats

Concrètement, mettre ça en application

Avec un classement simple et efficace au quotidien ! 

Dans Kobus (#UnPeuDePub) on vous propose un classement avec 4 niveaux, basé sur…
les ratios de vraisemblance (hehe comme par hasard !). Grâce à ce classement, vous
saurez facilement si vous avez intérêt à utiliser un test et dans quel cas !

Un test de niveau trois https://lh4.googleusercontent.com/2jz1I5PQPy9JdVcqiD6AxTCT76K5JjJUcfeFS3k93myOT0Glut8ho2v4YE0qTiUcBhcZanK_c3Fpu3oRIRsoZ30NU5QI7EGhIp3aAd5c8rtmriD6s6O-B1hBS3JsMMqbP2IUWE5Dhttps://lh4.googleusercontent.com/2jz1I5PQPy9JdVcqiD6AxTCT76K5JjJUcfeFS3k93myOT0Glut8ho2v4YE0qTiUcBhcZanK_c3Fpu3oRIRsoZ30NU5QI7EGhIp3aAd5c8rtmriD6s6O-B1hBS3JsMMqbP2IUWE5Dhttps://lh4.googleusercontent.com/2jz1I5PQPy9JdVcqiD6AxTCT76K5JjJUcfeFS3k93myOT0Glut8ho2v4YE0qTiUcBhcZanK_c3Fpu3oRIRsoZ30NU5QI7EGhIp3aAd5c8rtmriD6s6O-B1hBS3JsMMqbP2IUWE5D aura un impact en fonction du résultat positif ou négatif sur votre hypothèse de départ. 
Soit en confirmant votre hypothèse si le résultat du test est positif, soit en l’infirmant si le résultat du test est négatif. (Il s’agit de statistiques et l’on parle de modification de la probabilité initiale).
Un test de niveau 2 https://lh4.googleusercontent.com/2jz1I5PQPy9JdVcqiD6AxTCT76K5JjJUcfeFS3k93myOT0Glut8ho2v4YE0qTiUcBhcZanK_c3Fpu3oRIRsoZ30NU5QI7EGhIp3aAd5c8rtmriD6s6O-B1hBS3JsMMqbP2IUWE5Dhttps://lh4.googleusercontent.com/2jz1I5PQPy9JdVcqiD6AxTCT76K5JjJUcfeFS3k93myOT0Glut8ho2v4YE0qTiUcBhcZanK_c3Fpu3oRIRsoZ30NU5QI7EGhIp3aAd5c8rtmriD6s6O-B1hBS3JsMMqbP2IUWE5Dne présente pas des valeurs suffisantes pour influencer fortement votre décision. Il peut être pris en compte dans un avis global sur ce qu’a le patient mais vous êtes obligé de choisir comment vous l’utilisez en fonction du détail de ses valeurs (va-t-il vous servir à exclure ou à inclure la pathologie ?).
Il faudra accorder beaucoup moins d’importance dans votre décision aux tests de niveau 1 https://lh4.googleusercontent.com/2jz1I5PQPy9JdVcqiD6AxTCT76K5JjJUcfeFS3k93myOT0Glut8ho2v4YE0qTiUcBhcZanK_c3Fpu3oRIRsoZ30NU5QI7EGhIp3aAd5c8rtmriD6s6O-B1hBS3JsMMqbP2IUWE5Det évidemment à ceux de niveau 0.

En plus des RV, vous verrez aussi  :
– des petits et des petits  e.
Les tests avec un haut ratio de vraisemblance positif ont un petit « i » pour dire qu’ils sont bons pour inclure la pathologie et ont donc une véritable valeur s’ils sont positifs.
Les tests avec un haut ratio de vraisemblance négatif ont un petit « » pour dire qu’ils sont bons pour exclure la pathologie et ont donc une véritable valeur s’ils sont négatifs.
– un pour indiquer quand le kappa > 0,6 et le cci > 0,7 (ça arrive bientôt!)

Au quotidien, ça donne quoi dans Kobus ?

Dans l’onglet Tests des bilans musculo-squelettiques (pour le genou, l’épaule, les cervicales et la cheville pour l’instant, la suite arrive !), à gauche de chaque test, vous avez un ?  > quand vous cliquez dessus vous avez les explications des tests, comme d’habitude, mais en plus le classement !
Et vous retrouvez également la légende du classement et tous les tests dans les paramètres de l’application.

Vous pouvez donc utiliser le classement ainsi :
1. Privilégier l’utilisation des tests de niveau 3
2. Privilégier les tests « e » en premier lors de l’évaluation
3. Utiliser les tests  « i » si on a éliminé les autres sources possibles de symptômes

En ciblant votre traitement, vous gagnez du temps et vous en faites gagner à votre patient ! Tout le monde est content !

Et nous on aime quand tout le monde est content 

Mettez de la science dans votre pratique avec Kobus

Bonne semaine à tous de la part de toute l’équipe Kobus !

Cet article vous a plu ? 

Inscrivez-vous à la gazette kobusienne pour recevoir (gratuitement) tous les 1ers lundi du mois, une newsletter 100% kiné, 100% EBP, 100% innovation et lire d’autres articles comme celui-ci !

2018-08-29T15:08:02+00:00

2 Comments

  1. jacquiau 2 juillet 2018 at 14 h 44 min - Reply

    bonjour
    le lien ” en savoir plus sur les stats ” semble être hors d’atteinte ou “mort”
    Cordialement

    • Khalil Cadi 3 juillet 2018 at 14 h 47 min - Reply

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire 🙂
      Nous avons mis à jour le lien
      Cordialement

Leave A Comment

Inscrivez-vous à la Gazette Kobusienne

Tous les 1ers lundis du mois dans votre boite mail !

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.