Interview Flavio Bonnet (2)

2017-08-28T11:40:18+00:00

 “Si tu vis ta passion, tu n’auras plus jamais à travailler”

Kinésithérapeute, entrepreneur, passionné de recherche (evidence based pratice) mais aussi d’innovation, Flavio est un homme plein d’idées et de projets dont l’énergie est communicative !

Avec ses multiples casquettes, il ressemble un peu à notre équipe au sein de Kobus App; et nous nous retrouvons aussi dans son optimisme et dans sa volonté de contribuer à faire progresser les choses autour de lui. C’est pour cela que nous avons souhaité l’interviewer pour en savoir plus 🙂 

Dans de deuxième épisode (retrouvez l’épisode 1 en cliquant ici), nous découvrons tous les projets de Flavio, au delà de son cabinet de kiné !

C’est quoi Kobus App ?

Face à Face avec Flavio, Episode 2 : La face entrepreneur

Tu ne te contentes pas de ton activité de kiné libéral, tu as aussi monté un institut de formation ?

Effectivement, j’ai co-fondé l’Agence EBP avec François Villier et Guillaume Deville en 2015.

Nous voulions apporter quelque chose de nouveau dans le paysage de la formation continue: une approche plus scientifique qui aurait un impact fort et direct sur les compétences des kinés et sur la santé des patients. 

Concrètement, nous repérons et invitons des orateurs que nous pensons très pertinents pour notre pratique et qui sont à l’origine de la production de la connaissance. Des personnalités qui sont à la fois des chercheurs, des cliniciens et des enseignants !

L’idée est de faire bouger les lignes mais aussi de répondre à une soif de connaissance, de partage, et de démocratiser la recherche et la science !

Et au delà d’un projet entrepreneurial, on voulait même être dans une démarche d’entrepreneuriat social.

L’agence EBP reverse une partie des bénéfices aux associations partenaires : pour chaque personne adhérente à une association partenaire qui suit une de nos formations, nous reversons 20€ à l’association ! Par exemple, si 10 personnes d’OMT-France assistent à un de nos cours, nous reversons 200 euros à OMT-France ! Enfin ça c’est si OMT-France était partenaire, à bon entendeur 😉

Cet argent permet aux associations d’organiser des réunions entre confrères, des conférences, des congrès et contribue également à la production scientifique par la réalisation de projets de recherche au sein des associations tel qu’a pu le faire l’Association Française McKenzie (AFMcK) !

Et tu as développé une application mobile aussi ?

Oui, j’ai développé l’application l’After Burn Training.

C’est une application qui permet de faire des séances de high intensity interval training : des entraînements courts et intenses pour augmenter la dépense calorique après l’effort.

Ce qui m’intéressait initialement dans ce projet c’était la science qui prouve l’efficacité de ce genre d’entraînements ! Et je voulais proposer une application plus rigoureuse et dans un cadre plus orienté santé que ce qui pouvait exister aujourd’hui. C’est aussi pour ça que j’ai collaboré avec une nutritionniste et un coach de sport pour développer l’application.

J’ai fait développer l’appli il y a 4 ans: je l’utilisais pour donner des cours au cabinet (le soir après mes consultations).

Mais depuis septembre, j’ai arrêté de donner les cours et l’application est disponible gratuitement sur iOS. L’objectif est d’avoir des feedbacks pour l’améliorer et ensuite faire une version premium avec notamment les vidéos des exercices.

Tu arrives à mener les deux de front ?

Pour moi, être entrepreneur c’est surtout une façon de voir la vie, c’est l’envie d’être acteur de ton quotidien ! Il y a un proverbe qui correspond bien à la façon dont j’envisage ma vie actuelle : “si tu vis de ta passion, tu n’auras plus jamais à travailler”, Donc ça n’est que du plaisir !

Quelles sont les similitudes entre le métier de kiné et celui d’entrepreneur?

Beaucoup plus qu’on ne pourrait penser de prime abord !

Dans les deux cas, il faut avoir une démarche positive, être ouvert à l’autre et aux opportunités. Il faut savoir être à l’écoute et aussi être à la recherche de solutions pragmatiques, que cela soit pour soulager la douleur d’un patient ou pour aider les gens dans leur quotidien.

Et enfin, je pense qu’un entrepreneur peut avoir un impact très positif sur la vie des gens (comme les kinés, mais par définition je dirais!).

Pour finir, qui sont les gens que tu admires et qui t’inspirent? Si tu devais me citer un kinésithérapeute et un startupper?

Pour le kiné: Marc Laslett. Il aurait dû être le directeur de la thèse à Auckland en Nouvelle-Zélande. C’est un physiothérapeute spécialiste du diagnostic lombaire, un clinicien très pointu, un visionnaire dans son approche de diagnostic et dans sa façon d’intégrer tous les éléments de la recherche dans sa pratique.

Pour l’entrepreneur, j’hésite mais je dirais Alexandre Mars, le fondateur de la fondation Epic pour son impact social très positif après une carrière entrepreneuriale réussie. C’est grâce à ce genre de personnalités que je crois en ce que je fais et que je pense qu’un monde meilleur est possible.

Merci Flavio pour cet interview inspirant ! On en ressort plein d’énergie et de motivation. On te souhaite plein de réussite dans tous tes projets et tu sais que la porte est ouverte chez Kobus pour collaborer avec toi à tout moment 🙂
Moi aussi je peux collaborer avec Kobus ?

Cet article vous a plu ? 

Inscrivez-vous à la gazette kobusienne pour recevoir (gratuitement) tous les 1ers lundi du moi, une newsletter 100% kiné, 100% EBP, 100% innovation et lire d’autres articles comme celui-ci !

One Comment

  1. […] Previous Next […]

Leave A Comment